Mots-Clés ‘marathon marthon de new york fractionnés dossatrd’

14 moins 14

Mardi 21 octobre 2014

14 moins 14 ?

Il reste 14 jours jours avant de prendre le départ de mon 14 ème #marathon.

Mon 6 ème New York : 2000, 2001, 2002, 2003, 2004 et 2014.

Ce sera le pire.

Au moins au niveau du temps.

Je ne parle pas de la météo, il est encore un peu tôt pour les prévisions.

C’est un marathon sans entrainement auquel je m’apprête à participer ; une sortie longue, pas de fractionnés.

Je vais participer à un marathon pas courir un marathon.

J’ai souvent repris cette citation : un marathon c’est 30 kms de prologue et 12 kms de course.

J’envisage celui ci dans les mêmes proportions mais avec 30 kms de course et 12 kms de marche.

Je vais passer la ligne, je veux passer la ligne.

Si je passe la ligne, je passerai les 4 heures.

Et pourtant … je serai heureux comme quand je frôlais les 3heures, 14km/h … une autre époque, d’autres jambes.

Aujourd’hui quand je cours à 11 km/h, j’ai des sensations, un réel plaisir surtout après des années de délicatesse lombaires et encore pas mal de douleurs cette fois ci … mais plus haut.

Quel charme le dos ! Il offre une large palette de douleurs potentielles, devant derrière, en haut en bas. Elles sont combinatoires bien sûr, à loisir.

Il y a un mois je sortais de l’hôpital américain, IRM sous le bras avec le diag d’un toubib qui me recommandait la natation.

J’aime pas nager, probablement parce que je ne sais pas nager, enfin pas bien.

Bref, vivement l’A380, l’Expo, le parc à Staten Island, vivement le départ et surtout vivement l’arrivée.

Vivement la course. Elle sera longue et j’aurais le temps de penser à tous ceux avec lesquels j’ai couru, Jal of course, les Guivarc’h, Jako, Coco, Barbara, Max, Ghuilem, Patrick, Stéphane, Fabrice … tant de souvenirs, de bons souvenirs pour meubler les avenues new yorkaises.

Pour finir des nouvelles de vous, de « under 3″ : le cap du million de visites est passé, encore presque 1000 visites cette semaine : la magie du web, la puissance du contenu et surtout de toutes les conneries que nous aurons écrites au fil des tours, des kilos, des dossards que nous aurons partagés.

Des baisers !

Salut les cons !

A suivre … pour quelques jours, under3 reprend vie.