J’aime la poésie allemande

Cette déclaration n’émane pas d’une joie intense à l’idée de travailler pour le compte d’un gros et nouveau client allemand dont la marque résonne avec l’icône poétique du reggae : Bob Marley and the Wailers.
J’aime Goethe!
j’aime sa poésie, ses récits, sa justesse.
Aussi j’ai été ravi à l’écoute, à la vue de ce merveilleux quatrain déclamé par la Mannschaft à la National Team anglaise. Sehr Gut, sehr Goethe.
Certains esprits fermés crieront à la Faust d’arbitrage juste avant l’entre’acte entrevoyant d’une fin de représentation potentiellement différente. A ce compte là, si nous n’avions pas eu Domenech notre poète national appartenant au cercle des poètes disparus avec entre autres Lemerre et Santini, où en serions nous ?
Goethe appartenait au mouvement des illuminés de la Bavière. La plupart s’accorde à le penser. Sans grande conviction sur ce sujet précis, je suis en revanche catégorique sur la non appartenance de Franck Ribéry à cette mouvance. Chez Franck l’énergie ne monte pas jusqu’à l’ampoule. Ces illuminés de la Bavière avait un but ce qui sonne déjà mal à l’évocation de Franck Ribéry.
J’ai moi aussi des affinités électives et j’avoue que les anglais à la maison, c’est mieux que les allemands à la maison même si j’aurai revu avec plaisir une nouvelle guerre des Malouines.
L’Allemagne éliminera l’Argentine avec des buts à la clefs de part et d’autres.

Une réponse à “J’aime la poésie allemande”

  1. Dissertation Structure dit :

    This is my Good luck that I found your post which is according to my search and topic, I think you are a great blogger, thanks for helping me outta my problem..
    Dissertation Structure

Laisser un commentaire