• Accueil
  • > Archives pour novembre 2009

Archive pour novembre 2009

Le marathon de MONSIEUR Fabrice Auclert !!!

Lundi 30 novembre 2009

dimanche, La Rochelle. Préparé à distance avec Coco. Objectif : moins de 4 heures.
Depuis avril 2005, j’essaie de redevenir under4.
Et objectif atteint : 3h59′15 après une course que j’ai enfin maîtrisée. Comme si je me voyais du dessus. Je me suis pas fait bouffer par le stress, le chrono ou la météo.
Aussi, parce que j’ai fait une prépa’ dans les clous, malgré les difficultés pour aller faire les séances.
Ensuite, le plan de course, discuté avec Coco, a été respecté. Pour la première fois, je suis parti lentement. 12 minutes après 2 km, c’est lent (le départ est très lent, on marche sur les 200 premiers mètres). Ensuite, 11’30 sur les deux suivants.
Et ensuite, entre 5′35 et 5′40 jusqu’au bout si possible.
Le temps idéal était de 3′57.
Au semi, je passe en 1h57,15. A mi-parcours, j’ai un matelas du 1′15 sur le temps prévu, et de 2′45 sur les 4h.
Je décide de ralentir un peu en me disant que je vais essayer de faire le même semi. Pourquoi ? Car, en théorie, ça pourrait me permettre de passer sous les 3h55.
Jusqu’au 33, je suis dans les clous. J’ai même rattrapé le ballon des 4 heures qui est plutôt sur du 3h55 (il s’arrête 30 secondes à chaque ravoti, et il est parti 2′30 avant moi). Je commence à perdre du terrain quand la pluie arrive. du 35 au 38, c’est pluie glaciale + vent + crampe à la cuisse gauche sur la descente après le 35e de mémoire. là, j’ai pensé à Yves à NY.
Et je fais les cinq derniers en serrant les dents, sans regarder le chrono une seule fois.
A l’arrivée, les 4h sont vaincues. Je pensais être en 3′58. Mais heureusement, que j’ai pas maté mon cardio car j’aurais psychoté.
En fractionné, ça donne : 56 min, 55 min , 56′30 , 1h11 pour les 12 derniers.
Je perds mes 3 minutes sur les 7 derniers.
Dans mes marathons précédents, j’aurais marché au moment où j’ai ressenti la crampe. J’aurais marché 30s ou plus, et je serai reparti (si possible). Mais là, j’ai serré les dents, car le temps était “koh-lantesque”, parce que je savais que le plus dur était passé (j’ai pas aimé le passage du 35 au 38), et surtout il fallait que j’atteigne enfin un objectif.
Donc, super content. Et content d’avoir écouté Cocoach du début à la fin. De ne pas m’être grisé entre le 5 et le 25 alors que j’avais un cardio à 82% et les jambes pour aller plus vite.
Sinon, j’ai bcp aimé le marathon de la rochelle. L’organisation, le parcours (avec ses deux boucles) et finalement très roulant, et l’arrivée sur le vieux port entre les tours… magique ! Seul le départ est touchy pour les mecs avec le coude, où on marche. Pour les vétérans 2 et 3, et les filles, il y a un autre départ, plus fluide apparemment.
Quant à la pluie et le vent, ça fait partie du deal. Le vent a soufflé mais on s’habitue. La pluie, c’était plus chiant, car elle était glaciale et le long du parc d’expo, c’est ouvert au vent. Vraiment l’impression de reculer alors qu’on est au 35e. Là, j’en ai aussi ramassé plein.
En 2010, je pense faire que du semi pour progresser. Suivant les résultats au printemps, je ferai p-e un marathon à l’automne. Pourquoi pas La Rochelle.
Bises à tous.

Je n’ai pas le choix dans la date

Dimanche 29 novembre 2009

Ce sera janvier !

La date de la reprise, reprise de la course sérieusement et reprise de l’écriture : noicir des pages sous le titre de Under3 me manque. Pourtant si je me fie au traffic sur ce blog, j’aurais tort de me soucier de quoi que ce soit : under3 est visité par 300 personnes par jour.

Quoi que … que j’écrive de nouveaux posts ou pas, le traffic reste stable … quel est alors l’intérêt d’écrire quoi que ce soit de nouveau ?

Le plaisir, celui de l’auteur plus que du lecteur.

Back to run, pour l’instant je trotte quand je peux et je ne peux pas. Les sorties se limitent à quelques kilomètres volés le week end.

Ce matin, un peu plus de 15 bornes, presque 8 kms seul en compagnie de Aaron, il y avait longtemps … et le retour fait avec deux potes Guilhem mon mentor et Stéphane mon compagnon débutant il y a 10 ans.

Il n’est jamais facile de courir après un dîner chez Jako, il faut gérer  le trop et le pas assez, trop d’alcool pas assez de sommeil.

J’ai fait la première moitié à 10.5 bien posé dans le vent et j’ai nettement accéléré avec ces deux fondus pour flirter avec les 13 de moyenne sur le retour, assez vite le deuxième magnums de Saint Emilion a repris le dessus sur les 3 pintes de Ben &Jerry : un rude combat !

Il y a 15 jours, c’était pratiquement mon allure moyenne sur le semi de Boulogne course à,laquelle j’ai souvent été inscrit mais que je courais pour la première fois : pas mal.

Un beau tee-shirt, c’est déja ça et une bonne ambiance avec les croisements successifs permettant d’apercevoir les champions et les plus lents.

Semi bouclé en 1 40, en accompagnateur de Manu pour son premier semi, bravo Madame. Le team BAT , très présenttoujours très en verve et chaleureux, intéressé de principe par une Emmanuelle la surnomma Manulabombasse. Jal et Denis en moins de 1 30 : attendez moi pour le semi de Paris les gars !

De son coté ma Flo bouclait son semi en 1 55 escorté par Yann Guivarc’h, le playb aux allures de bodygard. Objectif moins de deux heures, objectif atteint.

A défaut de course et de sujets de récit, l’actualité m’a souvent incité à prendre la plume : Titi bien sûr, le football en général, les français et notre attitude face au sport, nous qui sommes si nobles à la place des autres … grrrrr

Roselyne sort nous le vaccin contre le N1H2, le virus de la connerie dont l’épidémie ne fait pas assez de victime!

Faible post si jamais certains ont été fort, ce sera pourtant le seul probable avant Noël.

Kenavo