Archive pour juin 2009

Roger More

Dimanche 7 juin 2009

Je préfère celui là à « double O ».

Je suis content !

Toute la quinzaine j’ai espéré voir Roger brandir cette coupe des mousquetaires  : bravo Roger.

Face de blinis a eu beau serrer les poings de temps en temps tu as serrer les points tout le temps.

Extraordinaire maîtrise dans le premier, les aces du tie break du second et pas le petit bras pour conclure sur la balle de match : grand champion.

On retiendra aussi le petit cousin de Nadal faisant irruption sur le court et surtout la tentative de crochet de Gachassin : MDR … le coup passa si loin ! Du haut de la tribune présidentielle notre ami Gachassin a probablement cru pour la première fois de sa vie coller un bourre pif a quelqu’un. Parce qu’à la régulière Jean décoche des bourres genoux aux plus grands voire exceptionnellement des bourres hanches aux nains. Sacré Jeannot, j’imagine la scène si tu l’avais descendu … le scandale !

On retiendra la stoïcisme de la nouvelle égérie de la Fondation Brigitte Bardot, j’ai nommé Tatiana Golovin. Elle a commenté les 3 sets avec un pigeon posé sur la tête.

 Et aussi à lire dans le parisien d’aujourd’hui  le récit de la merveilleuse soirée de Richard coeur de Fion en boite à Miami. Richard voulait probablement faire ami ami à Miami. Témoignage touchant dans le Parisien dimanche de cette femme qui clame avoir passé sa soirée avec Richard et même l’avoir embrassé, enfin pas une pelle quand même parce que son petit copain était là et qu’il ne vit pas bien l’histoire bien qu’il la vît bien. On ne sait pas de quel petit copain on parle. Cher Richard, J’aimerais être un jour comme tes contrôles, positifs. En attendant prends exemple sur Roger Federer qui sait fédérer sans faire durer le spectacle. Le spectacle c’est toi, il n’a que trop durer, reviens aux affaires et fais nous rêver en jouant les lignes en toute légalité.

ça braille partout

Mardi 2 juin 2009

La nouvelle star … ça braille. Bonne nouvelle, ça ne va pas brailler longtemps, c’est l’épreuve des demies finales qui se déroulent … à 3 ! Va comprendre ! M6 n’est pas encore une grande chaine de sport. Les budgets sont limités, les effectifs compressés.

TF1, ça braille pas bien fort. Match de foot amical. Je préfère un match inamical, plus d’engagement, plus de passion.

Le stade est vide. Le match se déroule à guichets ouverts chez les Verts. Le chaudron est froid. On joue à Geoffroy, Guichard est resté à la maison.

Et le nom des joueurs … inscrit en Braille dans leur dos.

Je ne comprends pas.

Un hommage aux mal / non voyants ?

Ma connaissance du Braille est limitée, je croyais que le Braille via le toucher permettait aux aveugles de lire.

Ce soir les voyants ne peuvent pas lire le non des joueurs sur les maillots et à moins qu’à la fin de match une floppée de non voyants envahissent le stade et passent la main dans le dos des joueurs … ils ne peuvent pas plus lire le nom des joueurs !

Alors c’est quoi l’intérêt ?

C’est peut être destiné aux joueurs vu qu’ils voient pas le ballon.

L’amour est aveugle dit on !

Le public n’est pas amoureux de Domenech, ça raille et ça braille « Domenech démission », en guise de fin d’émission sur la 1 !

Mais Raymond comme d’habitude reste sourd aux critiques !

Sortie éponyme

Lundi 1 juin 2009

Deux sorties ce week end … peut être trois car le week end n’est pas fini et ce lundi après midi pourrait m’offrir une fenètre pour un troisième run.

Premier run d’une petite heure autour du grand lac du Bois. Beaucoup de voitures, RG oblige.

Premier tour clock wise … personne de connu !

Serai je devenu anonyme au Bois?

J’entame un tour du petit lac en reverse … j’ai fait un huit autour des lacs. Américain ?

Sans tirer de valet … je change de sens !

J’attaque le grand lac en reverse et je tombe sur le quartier maître Gilles de K, ce vieux solide avec lequel je passa un an au ministère de la Marine il y a de longues années. Nous nous reconnaissons au premier coup d’oeil, nous nous sommes vus depuis. Gilles s’est mis à la course il y a deux ans et connait under 3 … étonnant !

On se fera un run un de ces jours, il a déja à son actif les 20 de Paris !

J’abandonne Gilles qui était sur la fin d’une sortie de 90 minutes pour rencontrer quelques mètres plus loin Nicolas et Cyril : eux aussi finissent … j’ai dû courir un peu tard samedi !

Nous mettons au point la sortie du lendemain.

Départ 10h00 de la Faisanderie, Parc de St Cloud.

Il fait toujours aussi beau aussi chaud. Nous partons direction Marnes la Coquette, sortie du Parc, quelques centaines de mètres dans ce bled avant de rentrer dans la forêt. Nous zigzaguons en progression rapide. Nous sommes entre 12 et 13 kilomètres heure, il y a longtemps que je n’ai pas couru à cette vitesse sur une sortie qui s’annonce de 15 bornes.

Nous entrons dans le haras de Jardy, un petit tour sans voir un cheval.

Le prochain point répère c’est Versailles !!! Nous commençons à faire de la route.

Est ce un hommage au week end, les pentes succèdent aux côtes dans un itinéraires forestier très sympa. Je dois me souvenir de cet itinéraire pour une sortie vraiment longue au départ du Bois.

Nous attaquons un raidillon beaucoup plus pentu que les précédents, j’ai le coeur haut en bas et très haut en haut, plus haut que jamais car je dépasse ma FCM que je croyais à 192 : je regarde mon compteur à l’agonie pour voir 196 !!! Je soulage l’effort touten continuant à courir, presque sur place.

Descente sur les étangs de Ville d’Avray un peu plus paisible même si mes camarades de jeu relancent.

Retour au Parc de Saint cloud : un bel effort qui me pousse à m’entrainer plus pour retrouver du confort sur ce type de sortie.

A suivre