Archive pour mai 2008

Amélie Mauresmo nue

Vendredi 30 mai 2008

J’aurais aimé vous offrir ce cadeau pour le passage des 300 000 visites sur under3.

Malheureusement j’ai dû rajouter au titre précisément ce qu’il lui a manqué hier : deux ailes, enfin deux l.

Amélie Mauresmo nulle et tant d’autres. Comme la course à pied le tennis est en train de sérieusement se rajeunir.

C’est pas bon pour moi.

300 000 visites en un peu moins de deux ans.

Cet article est le 490°, j’ai plus écrit que couru en deux ans …

Vous avez rédigé 5140 commentaires ce qui fait d’under3 le 2° blog le plus commenté parmi les centaines de milliers de blog sur unblog. Et c’est pas du commentaire creux !

Sur Wikio, under 3 sort 82 ° blog le plus populaire, le plus visité dans la catégorie sport.

Je vous invite à faire monter ce classement :

http://www.wikio.fr/blogs/top/sport

Vous cliquez ce lien, taper under3 là où il faut puis vous vous abonnez et vous votez pour les articles proposés. De nombreux lecteurs supplémentaires pourront revisiter nos exploits.

Under 3 est aussi devenu multicanal … j’ai reçu un trés beau récit de Benoit, un des lecteurs : une dizaine de page racontant un magnifique under 3 à Paris. Benoit si tu le tapes, je le mets en ligne ! (faut il encore que tu nous lises toujours).

Je crois qu’under 3 va reprendre une bonne activité à l’occasion de Berlin fin septembre. D’ici là place à l’entrainement. Aujourd’hui à midi j’ai testé une nouvelle boisson énergétique : un rosé, Chateau Neul du Pape : jolie couleur, facile à ingurgiter, digeste, … parfait.

PS : Jal, on dit kweef … et pas kwif, mais tu le sais déja, d’où vient ma coiffure à ton avis ?

Une volée de bois vert

Mercredi 28 mai 2008

La dernière fois que j’ai entendu parlé de Gomis, c’était dans la bouche d’un américain à Boston qui encourageait une compagne d’infortune dans le finish du marathon : il avait hurlé GO MISS. Je réalise qu’il ne devait pas être de Boston mais de Grenoble peut être de Saint Etienne.

Gomis n’a pas volé sa place.

J’ai compris hier soir l’expression « une volée de bois vert » : ce vert là est bien vert.

Ce bleu est un vrai bleu, tirant sur le rouge hier soir.

Si Cissé cesse d’être en équipe de France, ce n’est que justice.

Ce matin pour la première fois Domenech ne m’a pas déçu. J’étais fan de lui avant sa nomination, aujourd’hui je me sens redevenir fan.

Le poids du vestiaire a certainement disparu. Il a à sa disposition des individualités excellentes : nous allons voir maintenant ses talents de coach : enfin !

Landreau est à sa place.

Je regrette Ben Arfa : un seul gaucher en la personne de Malouda m’inquiète.

Il y a du monde à coté : cette compétition va être passionnante.

A part ça coté course à pied … j’ai mis mes Kayano sur e bay !!!

Le slam

Lundi 26 mai 2008

Jeudi j’ai vu ce que Diniz est à Tergat.

Y a til autant de différences entre un marcheur et un coureur qu’entre un rappeur et un slameur ?

L’un va t il plus vite que l’autre ?

On peut considérer que le rappeur coureur est plus rapide mais il ne souffre d’aucune contrainte contrairement au slamer marcheur. Ne pas décoller les pieds, déclamer les pieds chacun sa contrainte.

A défaut de courir après l’Olympe je suis allé à l’Olympia.

Il y a longtemps que j’aime ce que fait ce Grand Corps Malade.

Je suis incroyablement content et fier d’avoir vu son premier Olympia cet immense moment d’émotion tant pour lui que pour son public.

Jamais je n’ai vu autant d’émotion dans le regard d’un artiste.

Jamais je n’ai vu un public aussi ému.

Je pensais que les « standing ovation » étaient réservées à Pleyel.

Bien sûr pour qu’une ovation soit standing il faut un sitting, ce qui n’est pas le cas dans tous les concerts.

Procurez vous les deux disques de cet artistes : écoutez les au calme, goutez les et comme moi je suis convaincu, pour ceux qui ne le serez pas encore que vous serez fan.

Coté course à pied … rien !

Rien du tout : 0 kilo réalisé donc rien à dire !

 

Supra objectif

Dimanche 18 mai 2008

J’emprunte ce terme à Jal.

Le supra objectif, c’est la course à pied, pendant un temps. C’est l’objectif que tu places au dessus de tout, de tes autres centres d’interêt, de ton temps perso, de la météo, parfois de ta famille de ton boulot …

L’échéance passée et la nature ayant horreur du vide, le supra CAP ayant disparu un nouveau supra s’impose.

Et aujourd’hui, c’est le boulot !

Ce petit post dominical depuis l’agence …

Du pas de course (à 14km/h) je suis passé à pas de course, du tout.

No run donc ce week end.

No run la semaine dernière.

Deux petits runs cools le week end dernier.

Berlin s’éloigne, les entrainements aussi.

Les kilos reviennent, la fatigue aussi, accompagnée du stress.

L’équilibre est par définition instable, qu’il est difficile d’être coureur, patron de sa boite et surtout chef de sa petite grande famille.

Qu’importe, je reviendrais avec plaisir à la CAP malheureusement tel Sysiphe je repartirai à zéro à l’assault de ma montagne : under3 !

Finalement … c’est ce que j’aime !

le lendemain du marathon

Mercredi 7 mai 2008

Je pars vers New York.

Il est tôt et je partage mon taxi avec une belle médaille enroulée autour d’une femme.

Nous sommes des « finishers ».

Elle a fait 4 15 et elle est émerveillée par sa perf.

Je lui dit que j’ai fait 3 32. Elle fond. Elle me regarde comme si j’étais Claude C ; elle me félicite chaudement.

Comme disait France Gall, « comment lui dire » ?

Lui dire que c’est nul n’est pas trés sympa pour elle, lui dire que je suis content n’est pas trés vrai pour moi et pourtant j’opte pour cela. Je multiplie les GREAT, les TREMENDOUS et nous sommes super contents tous les deux derrière un chauffeur de taxi qui se marre.

Dans l’avion vers NYC le pilote nous souhaite la bienvenue, à nous tous, les coureurs.

C’est un petit zingue, je touche le plafond. ON est serré comme hier à la même heure sur la ligne.

A coté de moi, un gars et deux sacs en plastic rouge adidas. Un coureur !

Je lui parle … il est russe et parle trés mal l’anglais, pas plus qu’il ne le comprend d’ailleurs.

Je lui demande combien il a fait … il me répond « 21″. Twenty one … twenty one … je cherche et devant mon air dubitatif me montre le journal et le classement … et du bout du doigt me montre qu’il est 21° en 2h24.

Sacré Oleg !

Vieux farceur ! Oleg est numéro 1 russe en série master …

Une rencontre sympa.

Arrivée à NYC …

Il fait beau et je me rattrape de la bière et du steack que je n’ai pas savouré hier soir.

img0288.jpg

Ceci est un Steack au poivre !

Il est énorme mais il est tout petit à coté de la bière que je déguste !

pour le fun

Lundi 5 mai 2008

Je suis ds le TGV.
je tape sur l’i phone.
et j’ai du réseau a 300 km/h

Décompression

Vendredi 2 mai 2008

Un petit run avec jal vendredi : 2 parcours sportif que nous n’avons pas vu passer. Ce sera ma deuxième course après le marathon. Je suis à la bourre comme d’habitude, je démarre donc assez fort pour retrouver Jal sur une des étapes du parcours. Je le retrouve pendu par les pieds …

Petit run tranquille.

je lui remets le garmin 405 acheté pour lui à Boston : 350 dollars tout rond … une affaire. De mon coté, je reste fidèle au 305.

Ces 45 minutes de course se sont poursuivies au Murat devant un tartare un peu de bière et beaucoup d’eau.

Rothen était à coté de nous, arrivé sur son bolide rouge … un magnifique bolide italien rouge éclatant … il y a vraiment de la thune au PSG. Il chevauchait le dernier modèle de la gamme ; un magnifique Piaggio ET4 50 cc. La grande classe.

Devant le restaurant, un plouc au volant de sa Lamborghini, blanche, immaculée, portière ouverte à la verticale. Sur la terrasse, un acteur dont le nom m’échappe se fout de la gueule du mec : « elle est coincée ta porte? » La terrasse se marre et le mec a l’air con.

Depuis deux jours à Quiberon, le bateau est à l’eau depuis ce matin : j’aurais passé la matinée sur l’eau avec Jako. Nous avions nos affaires de course mais elles sont restées dans les sacs. Il faut dire qu’à deux heures ce matin nous étions déja ensemble en train de goûter le dernier né de Gatorade : le gatorade mohito. Pas trés digeste à la longue.

Demain ??? je courerais peut être …